Retraite et fiscalité

Le Portugal est devenu l’une des destinations les plus propices pour les retraités français. En effet, le pays offre des avantages non négligeables au plan fiscal, en plus de ses sérieux atouts tels son climat, sa proximité géographique avec la France, et sa qualité de vie.

La crise de 2007-2008 a touché la France, et elle n’a pas épargné le Portugal. Pour y faire face, le gouvernement portugais a imaginé et mis en place diverses mesures fiscales ayant pour but d’augmenter sa consommation interne et réduire la dette du pays.

Une convention franco-portugaise a ainsi été instaurée, qui prévoit que les pensions de retraite françaises sont totalement exonérées d’imposition au Portugal et également non imposables en France durant 10 ans, à deux conditions :

  • n'avoir jamais été résident fiscal au Portugal au cours des 5 dernières années
  • justifier au 31 décembre d’une habitation au Portugal occupée au titre de résidence principale, et y demeurer au moins six mois dans l’année (et donc avoir le statut de résident)

Il n’est donc pas nécessaire de résider en France pour percevoir sa retraite : il suffit de prévenir la caisse de retraite dont on dépend du changement de lieu de résidence : la pension sera alors versée sur le compte bancaire que l’on aura défini, qu’il soit domicilié en France ou au Portugal.